« À cause des canards »

Étienne Armandon

du 28 avril au 7 juillet 2018

Étienne Armandon nous explique ainsi la genèse du titre a priori énigmatique qu'il a choisi pour son exposition : « Ce titre n'a pas de signification mais une origine. C'est une parodie heideggérienne qui s'énonce par la question : "Pourquoi y a-t-il l'étang et non pas plutôt rien ?" Réponse : "À cause des canards"».
Il nous semble qu'il faut compléter par une autre question ce qui pourrait passer chez l'artiste pour une fantaisie de langage sans conséquence : « Pourquoi y a-t-il encore la peinture et non pas plutôt rien ? ». Réponse de Gerhard Richter : « [La peinture] est une tentative de donner forme à l'incapacité et à la détresse, pour les visualiser. Si j'ai de la chance, le résultat est vrai et évident, bon et constructif, de sorte que la forme ne doit rien à l'ironie ni au cynisme. » (Entretien avec Nicholas Serota, 2011)). Et Étienne Armandon de citer Francis Ponge : « Quand j'ai pris mon parti de l'Absurde, il me reste à publier la relation de mon échec. Sous une forme plaisante, autant que possible. »
D'où il faut en déduire que l'étang et ses canards font partie de l'abracadabra de l'artiste, de sa stratégie pour accéder – lucidement, courageusement, peut-être même drôlement – au cœur du travail pictural. Pour en faire le "Tableau", en quelque sorte.

Pour recevoir nos informations et invitations, contactez-nous à DIX291@noos.fr


> voir toutes les expositions

 

 

À venir

« MÉDITERRANÉE (à J.D.P.) »

Myriam Bucquoit

du 29 septembre au 8 décembre 2018